1897 - Sous le Curé Henri Philippe (1878- 1900) , l'abbé Monsanglant, vicaire, fondait le Patronage Jeanne d'arc, réservé uniquement aux scolaires.

1900 à 1904 - Sous l'Abbé Louis Frisch, progression du Patronage.

1904 - A l'arrivée du Curé Duroy de Bruignac, les choses. deviennent plus sérieuses et bientôt le bouleversement se fait sentir. Ce Curé, pas ordinaire, achetait et aménageait le presbytère actuel (l'entrée était avenue de Wailly au no 22), bâtissait la Salle et créait une section de gymnastique, la présentait hardiment au Concours Inter régional du Parc des Princes à Paris en l 907, en récoltait les premiers lauriers et pouvait alors décemment déclarer comme Société légalement constituée en 1908 ''La Jeunesse Catholique de Croissy''. ''La Jeunesse Catholique de Croissy'' paraissait au Journal offiiciel du 8 mai 1908.

 

1905 - Epoque difficile. celle de la séparation de l'église et de l'état où des jeunes gymnastes ne pouvaient admettre les sarcasmes des uns envers les autres. Petit à petit les esprits se calmeront. C'est alors, déjà, la création de différentes disciplines.

1909 - Mention spéciale : la J.C.C. remporte à Courbevoie sa lere Palme, puis à Nantes une 2eme Palme avec Prix d'Excellence et Prix d'Honneur.

1910 - Un seul concours, mais il compte : à Aulnay-sous-Bois, Prix d'Honneur et Prix d'Excellence :3 Palme, passage en Division supérieure.

1911 - Concours International de Nancy : un prix d'Honneur.

1912-1913 - Maisons Lafitte, Saint Ouen-l'Aumône : progrès constant.

1914 - La tourmente : les gars de la J.C.C. ont été à la peine et à l'honneur.

1920 - On se retrouve; les sports entrent en jeu. C'est alors la consécration officielle : ''La Jeunesse de Croissy'' est agréée au Ministère de la Guerre le 13 décembre sous le no 8536.

En 1945, avec la fin des hostilités, l'Association se remit, difficilement, en route avec notre regretté Président et combien dévoué Désiré Malfanti.

La Musique, sous la baguette de Gustave Brault se fit de nouveau entendre.

La Gymnastique, avec Jean Frelicot et Roger Gandon, moniteurs, se restructurait. Ils dirigeaient une bande de copains qui se retrouvaient à la Cité Paroissiale pour travailler les agrès :

  • des barres parallèles sans aucun réglage ni aucune souplesse, une barre fixe sur une fosse remplie de sciure de bois poussiéreuse, bien sûr, pour amortir les sorties; tapis de coco pour le travail au sol et chauffage au poêle à mazout l'hiver - rien de comparable avec le matériel sophistiqué que nous possédons aujourd'hui, mais il régnait au sein de cette poignée de jeunes une réelle amitié.
  • pas de moyen financier, alors nous mettons la main à la pâte et c'est ainsi que nous construisions (C. Harold, P. Quillot et B. Lamixrt) notre premier cheval d'arçons

 

En parallèle notre section Foot, sous la responsabilité de P. Lacour se développait et, n'ayons pas peur de dire que notre équipe de ''minimes'' était l'une des plus redoutables de la région puisqu'elle se permit de battre l'équipe Première du Racing Club de France lors d'un tournoi de Pentecôte.

En 1947/48, la section Gymnastique féminine se créa sous la dénomination ''J.C.'' bien sûr, mais voulant dire ''les Joyeuses Compagnes'' avec entre autres les deux filles de notre Président, Huguette et Monique Malfanti. Cette section s'éteindra au départ de Désiré Malfanti en 1954/55, il désigna pour lui succéder comme Président B. Lambert. Disons que ce fût une période d'alternance.

La Clique, avec le départ à la retraite de ''Tatave'' n'existait plus mais nous étions néanmoins là chaque dimancbe matin après la gym. à taper le ballon sur le terrain de basket de la Cité Paroissiale avec André Kuehn, qui allait devenir l'élément moteur du renouveau de ''La Jeunesse de Croissy''.

En 1962, Robert Barnet est élu Président de la J.C. - il y occupera ce poste jusquen l975 . André Kuehn est Secrétaire / Trésorier.
A cette époque, le Basket, outre la gymnastique, devient une section à part entière. Une rencontre Croissy-Hanneffe (club de Belgique) s'instaure annuellement à partir de l969.

En 1968 La J.C. fête son 60 ème anniversaire; Désiré Malfanti dans son discours retrace l'historique de la J.C. (dont est tiré la page " Historique >> Les origines " de ce site).

 

En 1971, les sections Arts-Martiaux avec le Judo et l'Escrime voient le jour. Il en est de même pour la section Aqua-Gym. avec l'ouverture du complexe Jean Moulin.

En 1972 la section Gymnastique participe à son premier Fédéral à Royan. En septembre de cette même année André Kuehn décède.

De 1975 à 1979, Marc Mornas est Président. ''La Jeunesse de Croissy'', dans toutes ses disciplines, continue sa progression.

En 1977, Yvon Kérampran est champion fédéral junior en gymnastique FSCF

En 1978, pour le 70 ème anniversaire. la section Gymnastique organise le Concours Régional Ile-de-France masculin au stade d'Epremesnil. Y participe 37 associations avec plus de 800 gymnastes. La rencontre annuelle de basket Croissy/ Hanneffe fête son 10 ème anniversaire et la fanfare cycliste ''Le Royal Guidon Hesbignon'' assure un superbe défilé dans les rues de Croissy.

De 1979 à 1982, c'est Daniel Bertin qui est Président. La section Tennis de Table voit le jour.

De 1982 à 1989, la présidence est assurée par Claude Lablanche. En l988, la section Judo organise les championnats fédéraux FSCF : grande manifestation couronnée de succès.

De 1989 à 1997, Denis Marchand est notre président . Les différentes sections continuent à se développer. La section Escrime disparaît par manque de moyen matériel et non pas par manque de bonne volonté. La section Judo organise en 1990 puis en 1993 deux voyages, aux sources de leur sport, au Japon.

1990 la section athlétisme est créée avec rapidement l'obtention de très bons résultats au niveau national.

1997 Thierry Lupiac est élu Président et ''La Jeunesse de Croissy'' compte près de 1500 membres.

2007 Bernard Lambert, qui a grandi avec la JC, est élu Président

2008 La JC fête ses 100ans

2014 La section Tennis de Table vole de ses propres ailes. La JC a plus de 2000 adhérents.

2016 1ères Olympiades de la JC